Rechercher

RP - Rapport ASN sur l'état de la radioprotection en France en 2019.

Radiologie interventionnelle : Dans le domaine des pratiques interventionnelles radioguidées, l’ASN estime que les mesures qu’elle préconise depuis plusieurs années ne sont toujours pas suffisamment prises en compte pour améliorer la radioprotection des patients et des professionnels, notamment pour les actes de chirurgie réalisés dans les blocs opératoires.


Pour l’ASN, la formation continue des professionnels et l’intervention du physicien médical constituent probablement les deux points-clés pour garantir la maîtrise des doses délivrées aux patients lors des actes interventionnels.


Scanners : La justification médicale de ces actes reste encore insuffisamment opérationnelle, du fait d’une formation très insuffisante des médecins demandeurs, voire du manque de disponibilité des autres modalités diagnostiques (IRM, échographie).


Radiothérapie : "les fondamentaux de la sécurité sont en place"


Curiethérapie : "la gestion des sources scellées de haute activité sont jugées globalement satisfaisantes"


Médecine Nucléaire : "la radioprotection des patients et des professionnels est satisfaisante"


Accéder à la publication

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout